Bye bye Lisbonne

Neuf jours après mon arrivée ici, le séjour se termine sur les chapeaux de roues.

Après avoir diné en famille, je rentre au port pour une nuit de repos avant le départ: le taxi file dans les étroites rues pavées de Lisbonne. Le vieux Mercedes affiche tout de même 850000 km mais parait frais comme un gardon. Les courses ne sont pas chères, à cette vitesse on comprend pourquoi...

Demain c’est dimanche et nous partons vers le sud. Le plan initial a changé, la faute à une succession de dépressions défavorables qui ne veulent pas que nous allions directement aux Canaries. Qu’à cela ne tienne, nous irons à Lagos, au sud du Portugal, juste après le Cap Saint Vincent. Là, nous patienterons 24h à 48h que les vents soient plus cléments.

Je n’ai presque rien vu de Lisbonne, j’ai préféré me reposer et finir le blog. Après, il y a eu le bateau à préparer. Je n’ai pas de regrets c’est ce qu’il fallait.

J’ai tout de même pris le temps de déguster quelques plats locaux et de goûter aux formidables pasteis de nata, ces micro-tartes de pâte feuilletée garnies d’un appareil à flan.

Et puis j’ai promis à ceux que j’ai croisés de revenir, alors je reviendrai, pour la ville et pour ses habitants, souriants, agréables et pour qui tout est simple.

Bye bye Lisbonne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *