En chantier

On a élu domicile dans une pension de famille dans le centre historique de Mindelo, à 10€ la nuit, on ne regarde pas à la température de l'eau, il fait de toute manière assez chaud pour que ça devienne agréable. Le premier soir en me couchant, je réalise que ça fait plus d'un mois que je dors sur le bateau, sur une petite couchette exiguë où je fois faire attention à mes moindres mouvements.

Là, tout à coup, j'ai toute la place que je veux! Je m'étends de tout mon long sur le lit, je regarde le plafond, rien ne bouge, c'est déroutant...

Le cadre diffère de celui de la marina. Autour de nous, des bateaux de pêche qui déchargent, font une pause, un peu de peinture ou des travaux. Avec les jours qui passent, les gars commencent à nous connaître, les plus sauvages au début finissent pas nous dire bonjour quand même. Aucun problème dans le quartier, même si la nuit certains traînent un peu, on reste souriants et on bosse, tranquilles.

Des barques de pêcheurs passent, chargées de poissons qu’ils emmènent au marché. On nous en offre trois. Le cadre est tout de même assez paradisiaque, quelques cargos dans la baie, Santo Antao en face. Je salue un homme assis sur une planche à voile et qui se déplace avec deux morceaux de planches à peine plus grandes que ses mains pour seules rames. Il rejoint une barque amarrée là dont il emprunte l’assise et la stabilité et pêche avec succès pendant quelques temps.

image001

Sur le bateau ça s’affaire, C et D démontent toute la mécanique de la barre, on donne un coup de jeune à l’éolienne, on répare la quille, on bricole des améliorations auxquelles on avait pensé mais pas eues le temps de faire. En bref, on ne s’ennuie pas. Mr fibre de verre bosse pendant 2 jours et demi, à son rythme... Il fait du bon travail, c’est l’essentiel. Et puis le safran est réparé.

image002

Et puis on fait les courses, de nombreux aller-retour pour s’approvisionner et être prêts pour la transat. Ça en fait de la bouffe!

En chantier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *