Huanchaco - comme à la maison

Je voulais rejoindre la côte et me rendre à Trujillo. Hasard des rencontres, Sylvie m'a recommandé son ami Luis dans la petite ville de Huanchaco, à 20 minutes de Trujillo. Et si cette dernière n'a pas très bonne réputation, Huanchaco mélange avec une certaine réussite tous les styles: petit port de pêche avec ses embarcations traditionnelles, station balnéaire, repaire de surfeurs de tous niveaux. Rectilignes, ses plages sont idéales pour apprendre ce sport qui demande effort et pratique.

IMG_6702

IMG_6697

IMG_6700

Luis est un artiste. Il habite une maison qu'il a baptisée la "casa compartir": la maison du partage. Pour une somme toute modique, on est véritablement à la maison. L'ambiance est extraordinaire.

Le danger, c'est d'y rester.

IMG_6693

IMG_6694

IMG_6695

À part le surf, on prend les vélos et on part jouer au frontón le long de la promenade.

IMG_5276

Ça ressemble à du squash mais il y a moins de murs et la balle est plus grosse et rebondit beaucoup plus.

IMG_4674

IMG_6701

Luis m'apprend également l'empilement de galets: patience et adresse sont ici les maîtres-mots...

IMG_6684

Quelques photos prises dans la maison.

IMG_6685

IMG_6687

IMG_6689

Ici, pas de deal de coke, seulement de curcuma.

IMG_6690

IMG_6691

IMG_6692

Après un certain temps passé ici (j'ai la flemme de vérifier les dates...), c'est en bus de nuit que je rejoins les montagnes du centre du Pérou. Direction Caraz, entre la cordillère noire et la cordillère blanche. Un dîner/snack est fourni. Sur le coup c'est bon mais en pleine nuit, il m'obligera à ne pas respecter la consigne: "seulement pipi dans les toilettes du bus"...

IMG_6706

IMG_6710

IMG_6711

Huanchaco - comme à la maison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *