Les Saintes

Nous sommes maintenant quatre à bord. Geme faisait du bateau-stop à Pointe-à-Pitre et a été accepté à bord à l’unanimité. Nous ne le regretterons pas. Nous quittons la Guadeloupe pour atterrir aux Saintes quelques heures plus tard, à Terre-de-Haut .

img_0734

img_0749

Arrivée de nuit: une espèce d’hippocampe déplié bleu électrique se révèle dans le rayon de la Maglite et nous accueille pendant qu’à l’avant on attend les ordres du barreur. Ancre à fleur d’eau, dix mètres, vingt mètres. L’ancre s’accroche au fond, ne dérape pas, c’est l’heure de manger.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’île n’est pas des plus grandes. Loin cependant d’en faire le tour, nous nous faisons une petite ballade ascensionnelle. Et puisque tout ce qui monte doit redescendre, l’objectif est maintenant la baie de Pont-Pierre. Quelques heures passées là, dans cette grande anse avant de repartir en direction du bateau.
Le lendemain, nous partons direction la Dominique, non sans avoir fait une petite halte snorkeling à 20m de Grand îlet, îlot inhabité.

Derrière nous, l'Îlet à Cabrit parait comme un dinosaure endormi sur le ventre.

img_0757

Les Saintes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *