Medellín, en vrac

J'ai vécu presque deux mois à Medellín, jusqu'à me rendre compte que mon visa allait se terminer et qu'il fallait reprendre la route, remonter vers le nord, vers le Panamá, le Costa Rica peut-être et prendre un avion en décembre pour Cuba où je retrouverai ma petite sœur pour les fêtes. Organiser le récit de cette période tient de l'exploit, tout se bouscule encore dans ma tête, la richesse des paysages et des couleurs, des gens, de la nourriture, des fruits...

Les évènements ponctuels et marquants feront l'objet de billets à part dans les jours à venir. On retrouvera ainsi les grands moments de la Feria de las Flores, qui fait battre le coeur de la ville chaque année pendant les dix premiers jours d'août: Desfile Motociclistico Héroes de la Patria, Desfile de Autos Clásicos y Antiguos, Rayo de Kami, los Gigantes de Flores, Orquídeas Pájaros y Flores, Desfile de Silleteros.
Et puis un week-end entre le Parque Arví et le Peñon de Guatape, un autre à Bogotá.

En attendant voici le vrac, avec quelques explications.

Papillons au jardin botanique.

img_1232

Grappe tombante.

img_1256

Sortir de Medellín vers San Jerónimo, prendre un chemin à droite qui mène à gauche et se retrouver à emprunter un téléphérique qui sert de moyen de locomotion quotidien dans ce coin montagneux. Au bout du fil, quelques maisons, quelques commerces, des plants de café et une belle vue sur la vallée. On échappera de peu au retour avec des oignons fraîchement arrachés.

img_1273

img_1274

img_1275

Une fin de promenade à Santa Elena et dans le Parque Arví qui se terminera avec un chocolat chaud dans la cabane qui vend tout.

img_1292

Le tamale (même pas) fait par la femme de William, le fils de Doña Luz.

img_2610

img_2618

Les arepas de chocolo con queso, ou la sublimation du maïs.

img_2632

img_2634

Le sancocho de tres carnes, ou comment manger pour trois jours.

img_2638

La fenêtre de la cuisine de l'appartement d'Erika, la nuit.

img_1218

Medellín de nuit et ses quartiers populaires qui grignotent la montagne.

img_1222

Le drapeau colombien et celui d'Antioquia (la région administrative de Medellín).

img_1238

Le gars qu'est pas fichu de se rendre compte qu'on lui a chouravé son arc...

img_1240

Medellín de jour.

img_1243

Medellín de nuit.

img_1251

Medellín pensive.

img_1278

Medellín poubelle: cette "montagne" est uniquement constituée de déchets. Les locataires en ont été délogés il y a quelques années et elle a été transformée en ce lieu multicolore et plein de vie.

img_2034

Medellín Égypte: ou comment, quand les piétons colombiens refusent de traverser l'avenue orientale dans les clous, on leur met des pyramides dans les pattes.

img_2510

Medellín violente, ou quand une bombe tue 23 personnes (dont des enfants), horrifie tout un peuple et que les instances au pouvoir décident de retirer la statue de Fernando Botero qui porte les stigmates de cet évènement. Et comment l'artiste lui-même demande à ce qu'on la remette à sa place, pour le devoir de mémoire et qu'il en fabrique une seconde pour l'accompagner.

img_2506

img_2503

Medellín, en vrac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *