C'est parti pour la transat'

Vendredi 9 mai, 16h30. A la cap-verdienne, trois "fist bumps" claquent dans l'intimité du carré. 16H39: première entrée dans le journal de bord, on sort de la baie de Mindelo.
A cet instant, je ne réalise encore rien de ce que nous partons entreprendre. Les travaux sur Igamor sont terminés, solides! La confiance est revenue. Les panneaux solaires donnent de la puissance, l'éolienne est magnifique avec sa spirale framboise écrasée.

Samedi 10 mai, 9h00. Après une nuit magnifique à observer les nouvelles constellations de ce ciel quasi inconnu, à apercevoir la station ISS (ou un ovni...) le partager en deux comme un couteau trop bien aiguisé, Estelle descend dormir, Michael dort déjà, le pont est à moi. J'ai une pêche d'enfer, je suis content que le repos que je me suis octroyé à Mindelo paie.

Le vent donne bien, l'étrave d'Igamor fend les flots entre 7 et 8 noeuds. La barre est un peu dure, mais le safran répond tellement mieux, tellement bien. Je me surprend à ne plus regarder le compas et à pourtant maintenir le cap plein ouest: au bout d'un mois de navigation, mon cerveau de pigeon s'est activé. Les poissons-volants font ce qu'ils savent faire de mieux et de plus beau autour du bateau, de proches cousins des paille-en-queue pêchent.

J'ai Woodkid dans les oreilles, the conquest of spaces. Quoi de mieux? L'instant est parfait.

Non sans une certaine émotion, je pense à tous ceux de mes proches que ce voyage inquiète, surtout cette partie où nous sommes loin de tout: 3 habitants sur un kilomètre carré (et même au-delà). Je veux vous rassurer ainsi que leurs familles en vous disant que mes deux équipiers veillent sur moi autant que je veille sur eux, avec toute la bienveillance et la force qui lie un équipage entreprenant ce genre de voyage. Nous sommes partis aussi prêts que l'on peut l'être et j'ai la ferme conviction que tout se passera bien.

Un petit mot à Yves et Alix: vos messages sont une énorme source de motivation, merci.

C'est parti pour la transat'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *