Tierradentro - le monde du dessous

Après le désert, retour à plus de vert. J'avais le choix entre San Agustín et Tierradentro, ce dernier semble plus isolé et moins visité. Il est vrai que les routes d'accès ne sont pas asphaltées et qu'en temps humides, ça doit être funky.

Tierradentro est patrimoine de l'Humanité de l'UNESCO depuis 1995. Plusieurs sites émaillent les flancs des montagnes environnantes qui forment un triangle naturel. On y trouve des tombes creusées et des statues monumentales de personnages humains.

La boucle complète entre les différents sites prends une bonne journée de marche, je profite de ma première demi-journée pour descendre du village au musée du site et surtout acheter mon billet pour le lendemain. Allez savoir pourquoi, le lonely planet recommande de se loger au village si on reste quelques jours, mais les infrastructures en terme d'hébergement et de nourriture sont largement suffisantes près du musée. Le village est cependant sympathique et permet de commencer la journée de randonnée par la grosse montée, ce que je préfère. Je me loge chez une petite mamy dont l'hospedaje n'est pas très visible mais plus agréable et moins cher que le "gros" hébergement de ciment et bambous attenant au seul restaurant du village.

Musée du site

IMG_8453

IMG_8455

IMG_8456

Reproduction des sépultures primaires: le gars est enterré là, point!

IMG_8458

La mort!

IMG_8459

Collection d'urnes funéraires.

IMG_8462

Certaines sont décorées.

IMG_8463

IMG_8467

Modèle réduit des hypogées servant de sépultures secondaires, plus grands. Ce sont ceux-là que l'on visite. Il s'agit de sépultures où l'on place les ossements des défunts après embaumement ou avoir été enterrés ailleurs.

IMG_8465

Servant aussi de couvercles pour les urnes funéraires, ce sont avant tout des mortiers.

IMG_8466

Plan d'une sépulture secondaire.

IMG_8468

Cannes? Non! Symboles de distinction des dirigeants/représentants. Plus classe que l'écharpe de Mr le Maire...

IMG_8470

Fabrication de cire à partir d'une espèce de laurier.

IMG_8471

Sans commentaire.

IMG_8472

Presse.

IMG_8473

Vêtements traditionnels.

IMG_8474

IMG_8475

Les poteaux électriques, voire certaines maisons, sont décorés aux motifs présents dans les hypogées.

IMG_8476

IMG_8477

IMG_8478

IMG_8479

La boucle qui m'a tuer

Deuxième jour, départ de bon matin. Ça descend dans la boue au début, puis ça n'arrêtera plus de monter.

IMG_8480

Premier arrêt au stand, Alto de San Andrés.

IMG_8483

Le gardien m'ouvre les accès.

IMG_8486

À noter que n'ayant pas le droit d'utiliser le flash, les photos sont souvent faites à l'aide de ma torche, pas très pratique pour un éclairage uniforme mais utile.

IMG_8487

IMG_8489

J'apprécie particulièrement le style des escaliers, chaque fois différents.

IMG_8491

Et c'est reparti pour la montée...

IMG_8494

IMG_8496

IMG_8498

IMG_8499

IMG_8500

IMG_8501

IMG_8503 - IMG_8505

IMG_8507

Style traditionnel de maison.

IMG_8508

En chemin, je ramasse des fraises!

IMG_8511

IMG_8512

Et j'arrive enfin à l'Alto El Aguacate où, si la vue est spectaculaire, les hypogées le sont beaucoup moins.

IMG_8513

IMG_8515

IMG_8520 - IMG_8523

Quelques dessins d'animaux cependant.

IMG_8524

La lune!

IMG_8525

IMG_8528

Et c'est parti pour la descente vers le musée...

IMG_8530

IMG_8531

IMG_8533

IMG_8535

IMG_8541 - IMG_8543

Ça descend vraiment raide avant d'arriver au musée, content de ne pas avoir eu à monter ça.

IMG_8548

IMG_8549

Je passe le musée sans m'arrêter et me rend en début d'après-midi à l'Alto de Segovia, le plus gros site du complexe.

IMG_8552

IMG_8555

Mon escalier préféré, avec ses marches alternées.

IMG_8556

IMG_8558

IMG_8563

IMG_8564

IMG_8565

IMG_8566

IMG_8567

IMG_8568

IMG_8569

IMG_8571

IMG_8572

IMG_8573

IMG_8574

À noter que le grand cercle au centre du site n'est pas d'époque, c'est une piste d'hélicoptère...

IMG_8577

Puis direction l'Alto El Duende, toujours en montant...

IMG_8562

IMG_8581

Vue de San Andrés, mon village. Encore un peu de chemin à parcourir.

IMG_8583_f

Vue panoramique incluant l'Alto de Segovia.

IMG_8586 - IMG_8587

IMG_8590

J'arrive à El Tablon 20 minutes avant sa fermeture pour constater que le gardien est en train de partir, 20 minutes avant sa fermeture! Du coup, il fait demi-tour pour moi...

IMG_8591

IMG_8592

IMG_8593

Dernier kilomètre sur petit chemin pavé.

IMG_8596

T'en veux encore?

En chemin, on m'a parlé de la pyramide de San Francisco, alors ni une ni deux, à peine rentré, je commande une moto-taxi pour m'y conduire. Un petit jus de mûre plus tard, voilà mon chauffeur et c'est parti pour 25 minutes de tape-cul. Faut pas avoir une crise d'hémorroïdes dans ce genre de situation!

Personne n'a vraiment été capable de m'expliquer l'époque ou le pourquoi du comment de ce lieu. Tout ce que je sais, c'est qu'après mes 15km de montée-descente à Tierradentro, je ne m'attendais certainement pas à devoir encore monter 2km, puis les redescendre, bien évidemment. Le chemin est mauvais, mon pilote monte assis sur sa moto mais il juge ça trop dangereux pour moi. Je monte donc à pieds...

Deux grands tunnels creusés dans la montagne, une montagne pointue, sans doute un peu sculptée pour lui donner cette forme, voilà ce qu'on peut voir ici. C'est étrange à voir, intéressant même sans contexte historique.

IMG_8611

IMG_8599

IMG_8602

IMG_8606

IMG_8607

IMG_8610a_f

Cette journée me vaudra 7 jours de courbatures...

Tierradentro - le monde du dessous

Une réflexion au sujet de « Tierradentro - le monde du dessous »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *