Premiers pas en Colombie - Santa Marta

img_1103

Depuis que nous sommes dans les Caraïbes, on ne peut pas dire que la pêche ait été miraculeuse... Au grand dam de mes camarades, particulièrement Geme, au bord du désespoir et qui essaie tout autant que moi d’attraper quelque chose. On en viendrait presque à prier...

img_1157

Mais voilà, il y a un ennemi de taille: la sea weed comme on l’appelle ici. Il s’agit d’une algue, la sargasse, dont la mer éponyme tire d’ailleurs son nom.
Elle s’étire en longues bandes à la surface et déclenchent une touche toutes les 5 minutes.

Et puis vient l’arrivée en Colombie, une bande de dauphins nous accueille et nous accompagne pendant plus de trois heures. Plus tard, un premier poisson récompense notre ténacité. Nous abordons le cabo de la vela, cap à l’extrême nord de la Colombie au petit matin. Le fond est relativement plat et nous mouillons loin de la rive, le vent est fort mais l’ancre tient bien. Quelques heures plus tard nous finissons de petit-déjeuner quand une navette des garde-côtes vient nous aborder. Nous n’avons encore fait aucuns des papiers d’immigration, nous sommes donc ici dans l’illégalité. Ils contrôlent nos passeports, font quelques photos, l’un d’eux inspecte sommairement le bateau puis ils nous laissent repartir avec consigne de ne pas débarquer à terre.

Avant l’arrivée à Santa Marta, un autre poisson viendra compléter notre déjeuner.

Ici se fait notre premier contact avec la Colombie, autant qu’avec l’espagnol. Nous déambulons dans les rues guidés par Estelle. Le lendemain, Geme et moi allons boire une bière (excellente Bogotá Beer Company) et rencontrons Erika. Nous terminons la soirée sur la plage, je rentrer au bateau tandis que Geme la raccompagne.

img_1166

Nous quittons Santa Marta pour un week-end au parc Tayronna. Nous mouillons dans une anse tranquille mais ventée. La nuit se passera bien et le lendemain nous allons à playa de cristal à pieds. Et c'est loin!

img_1173

Les chivas, ces gros bus colorés nous dépassent et transportent cohortes de colombiens qui viennent également en profiter pour le week-end. Ils prennent le soleil, barbotent près du bord ou découvrent les fonds marins en grappe solidement agrippés à une bouée.

img_1168

img_1169

img_1173

Le soir, Erika qui nous accompagne, nous fera un excellent guacamole pour accompagner de succulentes patacones.

img_1176

Le matin suivant, nous laissons Erika sur la plage. Elle rentre à Santa Marta en bus tandis que nous nous dirigeons vers Carthagène.

Premiers pas en Colombie - Santa Marta

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *