La Paz

Ne nous le cachons pas, le petit crachin de la veille a eu raison de mon organisme et j'ai passé le plus clair de mon temps à La Paz dans ma chambre d’hôtel, que l'on aurait pu appeler la quarantaine. Dans le lit au-dessus de moi, Bastien, encore plus malade. Et au fil des jours qui passent, d'autres malades vont et viennent. Certains ne supportent pas l'altitude et le choc d'atterrir à 4000m d'altitude sans acclimatation.
D'autres n'ont pas supporté la nourriture...

Moi la nourriture j'adore, plein de patates héritées de la tradition sud américaine. La Bolivie est un des pays les plus pauvres d'Amérique du Sud et la pomme de terre est ici un aliment de base, plus que partout ailleurs où j'ai pu aller. Et la Bolivie sera le seul pays où j'aurai trouvé du fromage de chèvre!

Quand je ne suis pas dans ma chambre d'hôtel, je suis donc au marché:

11230045_10153292345969121_5080615115467854582_o

11999813_10153285655254121_6913159162252734278_o

12002498_10153286100099121_7140536969941050680_o

12027264_10153283060759121_4011371046189886777_o

J'ai quand même passé quelques heures par-ci par-là à parcourir la ville et découvrir un peu ses petites rues.

img_1435

img_1443

img_1444

img_1445

img_1447

img_1448

img_1703

img_1981

img_1983

Autre intérêt, le téléphérique. La Paz est de ces villes enclavées dans une cuvette pour laquelle le téléphérique a un intérêt de taille.

img_1975

Le téléphérique a aussi développé l'essort d'une autre sort d'art de rue. Le parcours des cabines est essaimé de dessins sur les toits.

img_1976

img_1977

img_1978

img_1979

img_1980

Et d'en haut, la vue est imprenable...

img_1707a_f-img_1712b_f

img_1716-img_1721

La Paz

Une réflexion au sujet de « La Paz »

  1. Greg dit :

    J'adore La Paz... j'aurais aimé y passer plus de temps et les photos que tu as prise lui rende un peu hommage. Un jour j'y retournerai :D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *